Québec voit rouge

Comme on peut le voir dans les journaux internationaux, depuis quelques mois déjà, c’est la grève étudiante. Une énorme manifestation à n’en plus finir pour empêcher la hausse des frais de scolarité. Le Québec semble comme dans beaucoup de pays, vouloir miser sur une éducation moins accessible pour ses générations futures… Je ne vais pas faire de politique dans ce post. Juste pour ceux qui demandent par téléphone ou mail : « Mais merde qu’est-ce qu’il se passe là-bas ? C’est dangereux en ville ? », je dirais que ce que vous voyez dans les médias devrait rester dans les médias. Contrairement à ce que l’on pense, les forces de l’ordre cause plus de dégâts (physique et matériel) que les manifestants eux même et depuis la « loi « spéciale », les choses ne se sont pas amélioré. Les manifestants sont toujours dans la rue – tous les jours, souvent tard dans la nuit, arborant leur splendide carré rouge, tapant sur des ustensiles de cuisines à heures régulières et par centaines, scandant « on s’en câlisse, de la police » et toutes autres sauces – et les forces de l’ordre toujours aussi violente. Aujourd’hui, Québec passe un peu pour la risée internationale, comme l’a fait la France lors des émeutes en 2005. A une exception près… Ici nous sommes bien loin des violences urbaines connues il y a maintenant presque 7 ans…

Voici un résumé des événements
(RESUME)

Ce mardi est une journée de négociations qui est censé aboutir en fin de journée … Un article à ce sujet.
(ARTICLE)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>